La paix, horizon inaccessible pour l’humanité déchirée, ne trouve-t-elle sa réalisation ultime que dans l’étreinte silencieuse et égalisatrice de la mort ?

Retour en haut