Celui qui cultive la haine se condamne à une souffrance inévitable, en s’enfermant dans une prison mentale dont il est le propre geôlier.

Retour en haut