Juger autrui de fou, c’est prendre le risque d’être soi-même taxé de raison.

Retour en haut