Malades de cœur, les ennemis et les faux-amis se sentent visés par tout ce qu’on écrit et on dit.