Le savoir de l’humanité n’est qu’une infime partie du Savoir absolu de Dieu

Le savoir de l’humanité n’est qu’une infime partie du Savoir absolu de Dieu

Retour en haut