Le mal se complaît, souvent, à se déguiser en bien pour duper les inconscients, les insouciants et les crédules.