La vie n’est qu’un transit entre deux ventres : celui de la Mère et celui de la Terre.

Retour en haut