C’est dans la rencontre avec l’altérité féminine que l’homme trouve le catalyseur de sa propre transformation, s’élevant ainsi à une forme plus accomplie de lui-même.

Retour en haut