Entre naître et renaître n’y a-t-il que mourir ?