L’existence humaine est marquée par deux postures fondamentales : debout, l’Homme affronte la vie avec vigueur, puis allongé, il s’abandonne finalement à l’étreinte éternelle de la mort.

Retour en haut