C’est, toujours, douloureux de voir une créature mourir.

Retour en haut