LIV28

\ »L\’hiver, saison des intériorités, où le monde se recueille sous un manteau de silence et de glace, propice aux rêveries solitaires.\ »

Cette citation, d\’une grande force évocatrice, nous invite à une méditation poétique et philosophique sur l\’hiver et ses correspondances intimes. En quelques mots ciselés, elle parvient à capturer l\’essence de cette saison si singulière, qui n\’est pas seulement une réalité météorologique mais aussi un état d\’âme, une tonalité existentielle particulière. La citation s\’ouvre sur une […]

\ »L\’hiver, saison des intériorités, où le monde se recueille sous un manteau de silence et de glace, propice aux rêveries solitaires.\ » Lire la suite »

\ »Qu\’attendez-vous d\’une âme humaine, sinon une lutte incessante entre ses penchants bénéfiques et maléfiques, avec pour seul arbitre la force de sa volonté ?\ »

Cette citation profonde et pénétrante nous invite à une méditation sur la complexité de la nature humaine et les ressorts de la vie morale. En quelques mots ciselés, elle parvient à capturer l\’essence de la condition humaine, écartelée entre des aspirations contraires, et à poser les fondements d\’une éthique de la responsabilité et du dépassement

\ »Qu\’attendez-vous d\’une âme humaine, sinon une lutte incessante entre ses penchants bénéfiques et maléfiques, avec pour seul arbitre la force de sa volonté ?\ » Lire la suite »

Retour en haut