Au terme de son existence, l’Homme doit conforter ou confirmer qu’il n’est venu sur cette Terre que pour adorer Dieu, son Créateur.